Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindrre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 100
<< Précédent septembre-octobre 2020
Suivant >>
Couverture magazine
 

Fiches ivoire :
Texte pour 4ème de couverture de Daniel Werbrouck.
Zenith Royal 1000-D

Vie des associations :
Le radio club du Perche (RCP) de Daniel Werbrouck.

Courrier des radiofilistes :
Courrier des radiofilistes

Restauration :
Récepteur Hammarlund HQ-140-XA de Inconnu.
Remise en marche
Durant les années soixante, soixante-dix, quel radioamateur, quel amateur d’écoute des ondes courtes n’a pas rêver de posséder un HAMMARLUND ? Massif, professionnel, performant, stable et doté d’une commande d’étalement de bande, ce récepteur a encore de quoi nous faire rêver…
Découverte et restauration d’un récepteur de l’heure à distance de Jean-Claude Pesant.
La découverte d’un boîtier sommes toutes quelconque (!), parmi tant d'autres dans une cave de l’université de Lille, s’est révélé être d’un intérêt certain et nous a permis de le restituer à son acquéreur présumé, moyennant une petite recherche documentaire et une restauration.
Sauvetage d'un Sonora Excellence 202 de Dominique Lambert.
Cette restauration est classique. Toutefois l’auteur aborde ici toutes les étapes essentielles à considérer entre la récupération d’un récepteur dans son jus jusqu’à son exposition fonctionnelle dans une collection. De plus, tous les tracas classiques rencontrés sur ce type de poste semblent avoir été concentrés sur cet exemplaire ! L’amateur trouvera donc dans cet article l’ensemble des solutions aux problèmes courants, ainsi qu’une méthodologie clairement exprimée pour agir.

Réalisation :
Etude et réalisation d’un amplificateur BF à tubes L’Amplifil – Acte II de Daniel Werbrouck.
Il y a déjà plus de cinq années, dans l’édition du numéro 66 (janvier 2015) de Radiofil magazine, nous lancions un vaste projet d’étude et de réalisation d’un amplificateur BF à tubes, de haute qualité. Tout était bien parti, les candidats à la réalisation se déclarèrent en nombre et le club fit même fabriquer une réplique, aux performances améliorées, du célèbre transformateur de sortie Audax TU101. Mais…

Astuce :
Le coin des astuces de Divers.
Identifier un tube dont la référence est effacée Comment remplacer une valve 25Z6 par une PY82 Condensateurs en série : oui, mais...

Rétrospective :
TSF des années 20 de Serge Logez.
Les récepteurs
Comme promis au sein de la dernière édition de Radiofil magazine, la nouvelle rédaction va renouer plus régulièrement avec les fondamentaux de la TSF. Histoire de nous rafraîchir régulièrement la mémoire et d’informer les jeunes collectionneurs de la fabuleuse aventure de la radiodiffusion. Serge Logez, co-auteur de l’ouvrage L’Encyclopédie Pratique de la Radio (EPR), est passé maître en matière de conter les premières heures de la TSF. Là où tout s’est joué, où les esprits inventifs ont pu s’épanouir sans autre limite que leur imagination en découvrant des phénomènes ou des procédés par pure expérimentation, parfois hasardeuse ou même scientifiquement non immédiatement justifiable. Cet âge d’or, Serge va nous le raconter, sans formules complexes, en nous présentant simplement mais clairement les techniques et les montages de l’époque, afin que nous assimilions au mieux les secrets des trésors qui animent notre passion. Dans cette première partie, place à la réception TSF (et aux récepteurs) de la décennie des années vingt. La seconde partie, à paraître dans la prochaine édition, sera consacrée aux techniques d’émission et aux émetteurs de radiodiffusion de cette même époque. Enfin, une troisième et dernière partie distillera les meilleurs conseils pour préserver, restaurer et entretenir les pièces des postes TSF de cette époque. Installez-vous confortablement, le plaisir commence maintenant…
La TSF à Thouars (Deux-Sèvres) en 1923 de Gérard Maurin.
Faisant suite à une découverte fortuite de documents photographiques inédits (sur plaques de verre), Gérard Maurin (RFL-125 et F1EKW) s’est intéressé à ce constructeur régional. Il a effectué plusieurs recherches dans les archives et a souhaité faire profiter les amis radiofilistes des résultats de ses investigations. La rédaction l’en remercie.
Chronique d'une grande marque : PYGMY de Jacques Juin.
Virage radical de la montre à la TSF, choix judicieux d’un nom de marque, innovation technique, sous-traitance pour d’autres entreprises, internationalisation, marketing performant. Telles sont les composantes de la réussite de la SCIP Pygmy Radio, qui, selon Jean-Constant Verdier, a vécu un véritable « western industriel ». Avant de s’effondrer et de disparaître du paysage de la radio, comme toutes les marques françaises de TSF.

Témoignage :
La radio c'est pour la vie de Claude Bansard.
Interview de Gilles Boutilly
Le siècle de la diffusion radiophonique n’avait que quatre ans lorsque notre ami Gilles Boutilly (RFL-4013) vint au monde en 1929 en Picardie. Vous découvrirez comment en 1940, en pleine occupation, la passion de la TSF pousse cet enfant patriote de onze ans à construire des postes à galène clandestins dissimulés dans les téléphones des fermes voisines « contre une livre de beurre ». Il nous raconte comment, pendant plus de quatre-vingts ans, cette passion de la radio ne l’a plus jamais quitté : « La radio, ce sera à vie ! Oui ! ». Tels sont ses mots, au milieu des propos recueillis en octobre 2018 par Claude Bansard, pendant les ateliers de dépannage organisés par les Radiofilistes de l’Isère, que notre ami Gilles trouvait bien trop courts à son goût, et dont il était toujours le dernier à partir. Personnage attachant d’une grande générosité, Gilles nous a quittés le 10 octobre 2019, à l’âge de quatre-vingt-dix ans...

Presse rétro :
Presse d'hier et d'avant-hier
La presse technique comme la grande presse se sont toujours fait l’écho des dernières trouvailles de l’industrie radiophonique comme des grandes découvertes qui ont bouleversé le monde de la communication entre les hommes. Nous avons pensé intéressant de nous plonger dans les archives des grands titres de l’époque et de reproduire régulièrement dans cette rubrique des articles (ou extraits) significatifs des avancées fondamentales ou futiles des techniques de transmission. Avec le recul, les témoignages et avis parfois tranchés des journalistes et rédacteurs de l’époque peuvent nous faire sourire ou continuer de nous impressionner…

Initiation :
Je découvre la TSF... de Serge Logez.
Les lampes

Histoire des techniques :
Histoire du disque 33 tours de Denis Vernizeau.
Le disque, comme support de reproduction d’œuvres musicales, fait partie de l’histoire de la radiodiffusion, sans laquelle qui il n’aurait sans doute jamais connu le développement espéré ! Le 33 tours en représente probablement le symbole le plus abouti. Grâce à lui, nous avons tous découvert les talents du classique ou de la variété avec parfois, quelques compositeurs, auteurs ou interprètes dont nous sommes heureux qu’ils soient à jamais tombés dans l’oubli… Denis nous raconte l’histoire de ce support extraordinaire. Avec passion et une opinion tranchée sur les dérives de l’hyper commercialisation de la musique ! C’est tout à fait passionnant.
De l'éther au photon de Jean Gadreau.
Dans la plupart des théories jusqu’au XVIIIe siècle, on considère que la lumière est constituée de particules, puis au début du XIXe, une expérience prouve son caractère ondulatoire. Où était la vérité ? Pour permettre la transmission d’énergie, il fut donné l’explication d’un fluide porteur mystérieux : l’éther. Ce fluide était supposé être le support d’une onde propageant la lumière dans le vide. Entre 1865 et 1873, Maxwell réunit dans une même théorie (le rayonnement électromagnétique) les propriétés de la lumière et celles d’un rayonnement inconnu à l’époque : les ondes radio. Parcourons ensemble cette époque passionnante au travers d’un monde complexe, de dimensions si ténues en comparaison à notre échelle humaine, que nous serions tentés de vouloir l’ignorer. Pourtant il est à l’origine de notre passion.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2020