Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindrre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 98
<< Précédent mai-juin 2020 Suivant >>
Couverture magazine
 

Fiches ivoire :
Poste Philips IC2000
Un des premiers récepteurs radio commercialisé en Europe avec des circuits intégrés.

Restauration :
Un sauvetage typique de Gérard Tourtonde.
Un Ducretet D436
Voici l’histoire de la remise en marche d’un récepteur qui, à première vue, ne méritait pas d’être dépanné, car il était resté près de quarante ans dans un sous-sol humide et non chauffé, son aspect extérieur n’était pas engageant, son châssis en partie rouillé, personne n’en aurait donné un centime lors d’une foire à la brocante, et pourtant je l’ai fait refonctionner, plutôt bien et à peu de frais. De plus, les étapes de sa remise en état sont assez représentatives de celles par lesquelles on passe dans ces cas : après avoir réglé quelques pannes majeures, en général faciles à localiser, on passe beaucoup de temps à traiter des défauts plus légers, souvent intermittents...
Réparation des boîtiers en plastique de Pierre Rouaud.
Personnellement, j’aime beaucoup les petits postes hexagonaux de chez Philips ou Radiola. On en trouve encore facilement en brocantes. Par contre, ces boîtiers sont fragiles et il est bien plus rare de les trouver en bon état. Je me propose de vous montrer comment les réparer.
Dépannage d'un oscilloscope Hameg HM 203-6 de Didier Meignant.
J’ai récemment trouvé sur une brocante un oscilloscope Hameg HM 203-6 en parfait état cosmétique (figure 1) et le vendeur m’a assuré qu’il était en état de fonctionner. J’ai quand même eu un doute vu le prix dérisoire de­mandé (25 €), mais je me suis dit qu’à ce prix, même s’il était hors service, je me ferais un plaisir de le réparer. C’est un double trace analogique avec une bande passante de 20 MHz sans fonction compliquée du genre base de temps retardée.

Pages techniques :
L’Électronicofil s’initie au filtrage actif transistorisé de Gérard Prieur.
En utilisant des diodes au silicium en lieu et place des diodes à vide, on peut augmenter le condensateur de tête/de filtrage et, par-là, augmenter la tension redressée tout en diminuant l’ondulation résiduelle. Il est tentant, dans ce cas, d’essayer d’aller encore plus loin en utilisant un filtre actif à semi-conducteur. On met en œuvre ici ce procédé avec des transistors bipolaires au silicium de récupération (réparation des anciens téléviseurs en couleur du xxe siècle).
Rejoignez le monde de l’Arduino en construisant un générateur HF/BF de Daniel Maignan.
Nous examinons dans cette édition le deuxième volet de l’article sur le générateur DDS AD9850, essentiellement dédié à l’aspect pratique de sa construction et de sa mise en œuvre. Notons qu’il n’est pas indispensable de respecter intégralement cette description, mais au-delà des considérations numériques de la programmation, il s’agit néanmoins d’un montage électronique dont le câblage du couple central — AD9850 / Arduino — devra être scrupuleusement suivi.

Réalisation :
Un amplificateur de 2 watts pour radiodiffusion en AM de Daniel Maignan.
Après la disparition des stations françaises émettant en ondes moyennes (PO), puis en GO, avec l’arrêt de la diffusion de France Inter par l’émetteur d’Allouis fin 1996 et ensuite, au début de cette année, Europe 1 qui a cessé ses émissions, c’est maintenant au tour de RMC d’interrompre ses émissions le 27 mars dernier. Il ne nous reste plus en GO que RTL, la BBC et radio Alger, ainsi que les émetteurs espagnols en PO le soir avec le fading. Comme dans un autre domaine où cela a engendré une catastrophe de grande ampleur, la politique de réduction des coûts, brutale et sans projection, a lieu dans le domaine de la radio. À Radio France, avec environ 600 émetteurs FM, le taux de couverture de France Inter est de 96 % de la population. La réforme de l’audiovisuel, orientée vers la drastique réduction des budgets, a conduit à arrêter les grandes ondes et les ondes moyennes, sans se soucier ni des 4 % qui ne reçoivent pas la FM, ni des auditeurs à l’étranger. Le Service Public, un mot qui ne signifie plus grand-chose. C’est la fin de nos glorieuses grandes stations périphériques des années soixante et concevoir ou assembler un émetteur en modulation d’amplitude sera malheureusement bientôt la seule solution pour écouter nos TSF et autres radios à transistors. C’est la raison pour laquelle je vous présente la description complète d’un amplificateur linéaire expérimental d’une puissance qui vous permettra de les écouter confortablement, à partir d’un générateur de laboratoire, pourvu qu’il possède une entrée modulation extérieure, du générateur Arduino /AD9850, ou autres émetteurs publiés dans la revue. Précisons toutefois que l’utilisation de cet amplificateur expérimental ne pourra se faire qu’à titre d’essais, sous l’entière responsabilité de l’expérimentateur auquel il est recommandé de s’adresser pour tout renseignement au CSA et à l’Agence Natio­nale des Fréquences (ANFR).

Reportage :
Visite chez un collectionneur des Hautes-Pyrénées
Francis Louvion RFL-579 réside à Saléchan, un petit village d’Occitanie de quelques centaines d’habitants qui se situe près de la frontière espagnole. La commune a le privilège de se trouver à proximité du Parc naturel régional des Pyrénées ariègeoises.

Atelier :
Réalisation d'un lampemètre : le LDD01 de Daniel Werbrouck.
Tout est parti d’un constat simple et sans doute répandu chez nombre de radiofilistes. Au cours des décennies passées, j’ai amassé un stock de tubes dont je m’aperçois aujourd’hui qu’une seconde vie ne suffirait pas à en utiliser le quart… Que faire ? Après un premier tri visuel destiné à éliminer les lampes aux références effacées et/ou méconnaissables, comment qualifier l’état du « trésor » en sommeil ? L’objectif est fixé : faire plaisir aux amis, vendre quelques modèles rares, donner au club les références identiques en nombre et éliminer les tubes aux performances hors « gabarit ». Bref, de quoi faire de la place dans l’atelier et satisfaire quelques demandes de ceux qui cherchent assidûment à restaurer TSF et amplificateurs. Mais pour éviter de proposer des cadeaux empoisonnés, il paraît indispensable de contrôler l’état de chaque lampe. Si nous avons tous rêvé un jour de posséder un lampemètre Metrix 310B, U61C (ou D) voire le super LX109, autant par nostalgie que pour la performance, en 2020, il faut tout de même relativiser le fantasme… Au moins trois raisons m’ont fait redescendre sur terre. Primo, l’envergure de la bête Metrix n’est pas vraiment en phase avec la notion de faire de la place dans mon labo ! Secundo, la rareté, donc le prix, de ce type d’engin le situe dans une sphère décalée par rapport à l’usage : entre 300 et 800 € suivant les modèles et l’état. Tertio, l’exploitation d’un lampemètre reste finalement assez rare et il serait bien plus intéressant de disposer d’un modèle facilement transportable, pour en faire profiter les copains sans mobiliser une équipe de déménageurs…

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2020