Identifiez-vous :

Mot de passe :


Mot de passe perdu
Nous rejoindre
Retour  l'accueil
 
Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Radiomail Schémathèque Je suis perdu
 
Le magazine
Radiofil magazine est le seul magazine français de TSF à proposer 68 pages tous les deux mois.
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Anciens numéros de Radiofil magazine
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA
> Anciens numéros du Bulletin de l'AEA 1re série
> Anciens numéros de Rétro-phonia magazine
> Rechercher un article dans le sommaire général
> Articles en téléchargement
 
Navigation
Événements
> Agenda des bourses et expos TSF
> Comptes-rendus de bourses et expos TSF
> Annoncez votre manifestation
Schémathèque, notices, documentation
> Accéder au service
> Contenu des CD et DVD Rétrodocs
La boutique radiofil
> Librairie
> Composants
> CD et DVD-roms
> Boîtes de tubes vides
> Reliures pour le magazine
Téléchargements
> Calcul d'un cadre à deux enroulements
> Articles du magazine
Radiomail
Rétro-forum, le forum des passionnés de TSF
Magazine
> Présentation du magazine
> Le dernier magazine
> Les anciens numéros de Radiofil magazine
Adresses utiles
> Boutiques TSF
> Musées
> Associations et radio-clubs
Sites web sur la TSF
> France
> Europe
> États-Unis
> Autres pays
Qui sommes-nous ?
> Présentation du club
> Trombinoscope
> Tarif des adhésions
> Adhérer en ligne
> Comment nous rejoindre
> Nous contacter
 
 

Présentation
Sommaire du magazine
Sommaire général
Soumettre un article
Téléchargement
Sommaire de Radiofil magazine 93
<< Précédent juillet-août 2019 Suivant >>
Couverture magazine
 

Restauration :
Un nouveau récepteur de trafic OC de Daniel Maignan.
Entre les travées de la fameuse bourse de Bonneval, un gros coffret métallique posé à même le sol attira mon attention. J’avais cru reconnaître le poste ondes courtes R254 Sadir-Carpentier, modèle sur lequel j’écoutais le trafic morse d’Interpol et des écoles de transmissions militaires dans les années soixante-dix. Je m’empressai de marchander son prix auprès du vendeur qui me le céda pour une somme modique. De retour, je réalisai que, bien que la face avant soit pratiquement identique à celle du R254, l’intérieur se révélait tout à fait différent, d’une conception, disons-le, moins professionnelle. Aujourd’hui, à l’heure où je rédige cet article, j’ignore encore tout de son origine, ainsi que sa marque. À noter qu’il comporte encore une étiquette Dymo indiquant la fréquence internationale de détresse en téléphonie sur ondes hectométriques (2182 kHz). Ma curiosité technique étant à son comble, je décidai sans attendre d’entreprendre sa restauration.

Initiation :
L'Électronicofil s'initie à la haute fréquence de Gérard Prieur.
La haute fréquence est un domaine passionnant de l’électronique mais qui nécessite de prendre certaines précautions. Pour les débutants, nous essayons ici de déterminer des principes et méthodes de base qui permettent de pouvoir réaliser simplement des montages sans avoir besoin d’un appareillage sophistiqué.
Et si on apprenait à compter en binaire ? de René Nisolle.
L’informatique repose sur la représentation binaire des nombres, sur quelques opérations arithmétiques élémentaires et sur des comparaisons logiques (égal ou pas égal) qui dirigent vers l’une ou l’autre voie. Les interfaces homme-machine, de plus en plus évoluées, et plus encore les myriades d’applications toutes faites et souvent absconses, ont fait oublier ces notions élémentaires. Notre article insiste sur la différence, souvent mal perçue, entre chiffres et nombres.

Histoire des hommes :
Les écoutes du lieutenant Delavie de Alain Caupène.
Je viens de lire dans le n° 92 de Radiofil magazine l’excellent article d’Alain Levasseur sur les téléphones de campagne dans lequel il fait allusion au lieutenant Delavie. J’ai écrit cet article sur cet homme, un « pays », qui est paru il y a quelque temps dans La Pioche ou Radio-REF ou les deux, je ne me souviens plus ! L’ensemble de TPS est de ma fabrication et seul le manipulateur pliant est d’origine (modèle des États-Unis en fer).

Histoire des techniques :
Evolution de la radio au seuil des années cinquante de Daniel Maignan.
La construction des émetteurs et récepteurs de radiodiffuion avait été pratiquement interrompue en France pendant l’Occu­pation, par suite de la pénurie de matières premières et des interdictions édictées. À l’issue de la guerre, elle ne reprend que très progressivement. Mais les laboratoires n’ont pas interrompu leur travail, aussi bien en France dans la clandestinité, qu’à l’étranger, et apportent de nombreuses innovations étudiées pour les applications militaires. En effet la construction des avions et des fusées télécommandés ainsi que celle des obus et bombes téléguidés avaient rendu nécessaire la mise au point de dispositifs d’émission et de réception d’un encombrement réduit et d’une fiabilité à toute épreuve. Signalons enfin que le procédé de modulation en fréquence, qu’adoptent en Amérique des émetteurs de plus en plus nombreux, permet déjà en France d’obtenir sur ondes très courtes une reproduction très fidèle des fréquences musicales.

Atelier :
Construction d'un voltmètre électronique de Michel Dutrone.
J’ai entrepris au début des années quatre-vingt la construction d’un voltmètre électronique à lampe dont le schéma est issu de l’ouvrage édité par Perlor Radio et intitulé Les appareils de mesure en électronique. Cette description avait été également publiée dans la revue Le Haut-Parleur n° 1096. Mon projet n’avait jamais été mené à son terme, faute de temps et de composants.

Le club TSF Le magazine Petites annonces Bonnes adresses Je suis perdu Schémathèque Agenda des manifestations Comptes-rendus Liens Espace adhérents
© Radiofil 2004 - 2019